3 questions à Romain Rissoan, consultant en transformation digitale

“IL FAUT SAVOIR SORTIR DU LOT”

 

En quoi les réseaux sociaux ont-ils bouleversé la donne dans les relations interprofessionnelles ?

Romain Rissoan :

Le changement radical que doivent accepter tous ceux qui entrent et interviennent dans un réseau social – et ce quel que soit leur importance dans la société, à commencer par les grands patrons habitués à dominer naturellement leur environnement-, c’est le bouleversement hiérarchique qui s’instaure automatiquement au cœur du cénacle. Accepter d’entrer dans une « conversation » sur réseau social, c’est automatiquement remettre les compteurs à zéro, se retrouver au même niveau que tous les participants et découvrir, qu’on le veuille ou non, que certains intervenants de moindre importance, plus petits, plus modestes… peuvent avoir pris le leadership des débats et des idées. La hiérarchie est donc secouée, renversée… mais elle ouvre alors d’étonnantes perspectives : des territoires nouveaux et des contacts que l’on n’aurait pas pu imaginer en d’autres circonstances. Les grandes écoles et les clubs privés de dirigeants sont autant de réseaux existants dans lesquels on entre soit par concours, soit par cooptation. Autant dire des cercles assez fermés. Le réseau social, lui, va offrir à un individu venu de nulle part – mais assez malin pour s’imposer – des perspectives réelles de développement et un accès jusque-là plutôt cloisonné à des acteurs importants de l’économie, présents par le seul souci d’en être et de renforcer leur image. Prenez par exemple un petit distributeur chinois de pneumatiques souhaitant placer ses produits sur nos marchés. Dans le monde réel, face à Michelin, ses chances sont bien maigres. Sur les réseaux sociaux, avec un bon positionnement et des interventions calibrées, il augmente régulièrement son audience et, in fine, sa capacité à s’imposer et vendre. C’est à n’en point douter un phénomène croissant : chaque jour, de nouveaux intervenants pointent le bout de leur nez sur différents réseaux sociaux. On discute, on répond, on agit. En un mot : on existe !

 

L’effet est donc forcément positif et probablement encore plus avec une crise sanitaire inédite qui nous pousse à se tourner vers les réseaux sociaux. Est-ce l’outil idéal pour s’imposer et se renforcer ?

R.R. :

Oui, à la condition de prendre en considération une évidence dont bien peu se rendent encore compte aujourd’hui : on n’entre plus dans un réseau social comme on le faisait il y a dix ans, quand l’espace était encore assez libre. On ne doit surtout pas arriver avec ses gros sabots comme s’il suffisait d’ouvrir un compte ! Les réseaux sociaux sont désormais encombrés. Or, l’objectif prioritaire pour un nouvel arrivant sera de s’y faire une place au soleil : en somme, de se faire absolument remarquer. Il faut donc intégrer trois étapes essentielles : la première, la plus facile, se créer un compte. Tout le monde peut le faire. La deuxième, chercher et trouver le bon positionnement. Réfléchir avant tout à sa communication, au créneau que l’on va occuper pour éviter de sombrer dans la banalité et disparaître dans le flot des conversations et échanges possibles. Et puis enfin la troisième, créer le buzz, la viralité, l’adhésion. Sortir du lot par son positionnement mais plus encore par son discours !

 

Être alors un grand patron et faire partie d’un réseau professionnel particulièrement ciblé comme Top Management, est-ce un retour sur investissement garanti ?

R.R. :

Il y a, d’une part, un retour directement commercial que l’on peut mesurer immédiatement pour certains intervenants (cela représente 10% de l’activité réseau social) ; et, d’autre part, la culture d’une image et d’une notoriété renforcées qui assurent possiblement des retours sur investissement mais plus diffus. Autrement dit : personne n’est scientifiquement en mesure de dire si la notoriété a pu avoir un impact direct sur des ventes. Néanmoins, nul ne saurait négliger aujourd’hui l’impact d’un réseau, ne serait-ce que pour une simple question d’image et de positionnement. Et parce qu’il est devenu l’Earned Media (un média gagnant) : vous intervenez sur un réseau, on parle de vous.

 

Retrouvez le site internet de Romain Rissoan : fr.romain-rissoan.fr   

Publié le 23 septembre 2020

Nos engagements

  • Etre l’encyclopédie biographique de référence dédiée uniquement au monde des affaires
  • Fournir des informations détaillées et des données propres à Top Management sur les individus et les entrrprises
  • Garantir la fiabilité des informations par validation systématique et mises à jour quotidiennes
  • Etre un outil actionnable d’information et de prospection permettant et favorisant la connaissance de ses contacts
  • Permettre l’enrichissement qualitatif et quantitatif de ses réseaux d’affaire

 

Actualités

Top Management, c’est :

Un réseau de managers

Le 1er réseau biographique de référence des dirigeants et membres de comité de direction d’entreprises : 15 000 biographies mises à jour en continu et 7 000 entreprises représentées

Des événements privés

Chaque mois, des événements privés autour de conférences animées par des speakers d’exception, des dégustations et des rencontres pour construire de nouvelles relations.

Des alertes personnalisées

Pour ne rien rater des mouvements et des nominations au sein des entreprises qui comptent pour votre activité.

BIENTÔT : un réseau social réservé aux dirigeants

Pour envoyer et recevoir des invitations à se connecter, échanger en direct avec des relations vraiment choisies, partager les informations.

Une question ?

  • S'inscrire

Rejoignez-nous : créez votre compte.

Mot de passe oublié ? Entrez votre nom d'utilisateur ou votre adresse e-mail. Vous allez recevoir un lien pour réinitialiser votre mot de passe par e-mail.
Share This